Les Cerises – Chapitre 1 : Il était écrit…

Monsieur Grapinet habitait le lointain et paisible village de Lousoy-en-Chapuis. Assis sur un banc de la place principale, Monsieur Grapinet lisait le journal local, lorsqu’une page retint son attention. Il était écrit :

Un homme n’a pas été retrouvé. On a trouvé une cerise de la taille d’une pastèque à son domicile. Quiconque disposant d’informations sur cet homme est invité à contacter la POLICE.

S’ensuivait un portait physique de cet homme : une quarantaine d’années, rondouillard, portant une moustache et un chapeau melon, et s’appuyant sur une canne. Cheveux bruns, visage atypique. Démarche dynamique. Et c’était tout. Monsieur Grapinet soupira : encore une affaire qu’il devrait résoudre avant que cela ne dégénère. Il y avait peu d’espoir, cependant : la police écarterait tous ceux qui se montreraient un tantinet curieux.

Il referma le journal. Dix heures sonnaient au clocher, dont on trouvait suspect qu’il ne s’écroula pas à la moindre bourrasque de vent. Le clocher, en effet, constituait le seul moyen de connaître l’heure au village, depuis que le Gouvernement avait décidé de « suspendre les pendules pour la sûreté de la population ». On avait, bien entendu, rit au nez du Président qui, pour faire bonne mesure, avait présenté sa démission. Comme on ne trouvait personne pour le remplacer, on l’avait revenir une semaine après, pour « remettre les pendules à l’heure », selon un proche du dossier.

Monsieur Grapinet regarda à nouveau l’annonce qui mentionnait l’homme disparu. Evidemment, on suspectait un enlèvement, mais sans idée aucune du jour ni de l’heure du crime. L’homme, pour n’y rien arranger, vivait seul. Et Monsieur Grapinet devrait, encore une fois, manœuvrer seul, lui aussi. Tant pis si la Police ne trouve rien. Tant pis pour ses collaborateurs, et tant mieux pour lui. Il quitta son banc, et partit en direction de son domicile, le journal à la main. Seul. Enfin, il disait « seul », mais en réalité…

C’est à vous de choisir !

1 réflexion sur « Les Cerises – Chapitre 1 : Il était écrit… »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close